En hiver, le pelage blanc du renard polaire lui offre le camouflage parfait pour courir dans la neige. Son épaisse fourrure le protège du froid. Le renard polaire survit à des températures allant jusqu’à -50 degrés. En été, son manteau change de couleur et devient gris-brun.

Fiche d’identité

Taille

La longueur de son corps est de 50 à 75 centimètres (tête et tronc) et la hauteur de 25 à 30 centimètres (au garrot).

Poids

Il pèse de 4 à 9 kilos.

Alimentation

Sa nourriture se compose de petits mammifères (campagnols, lemmings), d'oiseaux, de poissons morts, de cadavres d’animaux et de baies.

Zones d’habitat

Il vit en Amérique du nord, en Europe du nord et en Russie.

Particularités

En été, le pelage du renard polaire est gris-brun; en hiver, il est blanc comme la neige.

Menace

Son espace vital se modifie en raison des changements climatiques.

Alimentation

Le renard polaire n’est pas difficile en ce qui concerne sa nourriture. Petits rongeurs, lièvres, oiseaux et œufs d’oiseaux, crustacés, oursins, cadavres de phoques: tout cela lui convient parfaitement. Cependant, ce qu’il préfère, ce sont les lemmings.

Le renard polaire pratique la chasse à l’affût. Il se jette sur les proies qu’il a repérées et les maintient ensuite au sol. Grâce à son excellente ouïe, il peut entendre les petis animaux qui s’affairent dans les galeries qu’ils creusent sous la neige. Pour les attraper, il plonge la tête la première dans la neige.

Comme tout renard qui se respecte, il est malin! Quand il aperçoit un ours blanc en train de chasser, c’est pour lui une aubaine, car il sait que si l’ours attrape une proie, il se contentera d’en manger la peau, la graisse et les entrailles et laissera pratiquement toute la viande à sa disposition. C’est pourquoi, plutôt que de se mettre lui-même en chasse, le renard va se contenter de suivre l’ours à une certaine distance, en espérant qu’il trouvera du gibier.

Mode de vie

Au printemps, pendant la saison des amours, les mâles se mettent à la recherche d’une femelle. Les couples de renards arctiques restent ensuite ensemble pour la vie.

Deux renards polaires courent dans la neige.

Progéniture

Après une cinquantaine de jours, la femelle met bas une portée de cinq à dix petits, bien à l’abri dans sa tannière creusée sous terre ou construite dans une cavité rocheuses.

A la naissance, les petits ont encore les yeux fermés. Leur mère les allaite pendant environ six semaines et c’est le mâle qui se charge alors de lui apporter sa nourriture. Les renardeaux ouvrent les yeux après deux semaines. Ils vont rapidement se mettre à explorer les environs, sous l’œil vigilant de leurs parents. Au cours de l’été, leur mère va peu à peu se remettre à chasser.

Quand les jours commencent à se faire plus courts et plus froids, les jeunes renards quittent leurs parents. Ils vont devoir se débrouiller par leurs propres moyens dans la toundra qui ne va pas tarder à se recouvrir de neige.

Deux jeunes renards polaires dans un champ en été.

Menace

Les renards polaires ont longtemps été victimes de la chasse et ont bien failli complètement disparaître. Aujourd’hui, il est interdit de les chasser dans de nombreux de pays. Malgré tout, cette menace n’a pas encore complètement disparu.

Mais un nouveau danger pèse sur eux: les changements climatiques. L’espace vital des renards polaires se réchauffe et se transforme. Les renards roux commencent à gagner les régions arctiques. Ils prennent petit à petit leur place et leur ravissent le gibier.

Un renard polaire en été

Que fait
le WWF?

Que fait le WWF?

  • Le WWF s’engage activement pour lutter contre les changements climatiques et pour protéger l’Arctique. Il sensibilise les industries et les particuliers du monde entier, et les encourage à abandonner petit à petit les énergies fossiles au profit de nouvelles énergies renouvelables, telles que le solaire ou l’éolien.
  • Il donne des conseils pour le choix d’appareils consommant peu d’énergie et fournit toutes sortes d’informations pour nous aider à adopter un comportement respectueux de l’environnement.
  • Le WWF est déterminé à faire son possible pour que tous les pays du monde, ainsi que leurs habitants, s’engagent à promouvoir des mesures de protection du climat.

Et toi, que peux-tu faire?

Toi aussi, tu peux aider à préserver l’environnement.

  • Ne mange pas de viande ou de produits laitiers à chaque repas, mais privilégie les fruits et les légumes de saison.
  • Fais comme le renard polaire: en hiver, habille-toi chaudement pour éviter de devoir monter la température du chauffage.
  • Rends-toi à l’école à pied ou en vélo, plutôt que de t’y faire conduire en voiture.